Le Parc National de la Jacques Cartier

En cette fête de la Saint-Jean (le 24 juin est la fête du Québec), une fin de semaine de 3 jours s’offrait à nous.
On a alors décidé de partir en petit groupe (6 personnes) au Parc National de la Jacques Cartier, pour une fin de semaine nature. Le parc se situe à environ 30 minutes de Québec.
Nous avons loué un chalet au cœur de la forêt, au bord de la rivière. C’était un bel emplacement pour faire un feu de camp, un petit BBQ et des guimauves grillées.
Le cadre était juste merveilleux, comme une représentation parfaite de ce que l’on peut voir dans les films américains.
Le parc propose une multitude d’activités, pour les petits comme pour les grands.

DSC_0173

DSC_0523

Dimanche matin, nous avons embarqué pour 25 km de kayak, sur la rivière Jacques Cartier, afin d’en prendre plein la vue. Le paysage était à couper le souffle. Je n’ai malheureusement pas pris le risque de prendre mon appareil sur le kayak, car à cette heure-ci il serait mort. Pendant les 25 km, nous avons pu croiser quelques animaux, plusieurs rapides (pour le challenge), mais avant tout du calme et le plaisir de glisser sur l’eau.

À la nuit tombée, nous sommes repartis au chalet pour fêter la Saint-Jean, au coin du feu. Nous en avons alors profité pour pratiquer notre créativité à l’aide de mon appareil et de quelques lampes frontales, pour s’essayer au light painting.
Le résultat est assez original.

DSC_0540

DSC_0545

Finalement, lundi, avant de partir, nous nous sommes attaqués à une randonnée difficile, celle appelée « Les Loups ». Le descriptif était alléchant : « à couper le souffle! Voyez les plus saisissantes des fractures du massif des Laurentides : les spectaculaires vallées de la Jacques-Cartier et de la Sautauriski ».

Panorama sans titre1

Résultat.. Après 4 heures de marche et quasiment 700 mètres de dénivelé, nous avons enfin eu le droit à deux panoramas à couper le souffle, avec des vues imprenables sur la vallée.
Cela valait vraiment le coup pour quelques minutes de bonheur.

À noter, pour une question de survie, au Québec les moustiques sont plus des piranhas volants avec des ailes. Alors, n’oubliez pas vous équiper, car ils n’hésitent pas à vous piquer une cinquantaine de fois, en 2 jours.

Pour plus de photos rendez vous sur ici

DSC_0669

DSC_0196

One thought on “Le Parc National de la Jacques Cartier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s