Napa Valley… La découverte des vignobles californiens

10583022_296939897156664_436597296676231744_o

Napa Valley est une région viticole américaine. Elle est considérée comme l’une des zones de production de vin les plus prestigieuses des États unis, où on y trouve plus de 3 500 domaines viticoles.

Elle se situe à seulement une petite heure de San Francisco. Après avoir découvert la route des vins des Cantons de l’Est, au Québec, nous avons donc décidé de prendre celle de Napa Valley pour goûter à quelques vins californiens.

Il faut dire que c’est une région très riche et très touristique, donc le moindre hôtel coûte cher, et les prix peuvent vraiment atteindre des sommets.
Comme nous ne sommes pas partis trop tard de San Francisco, nous en avons profité pour emprunter le Golden Gate Bridge en voiture (11 $ pour rentrer sur San Francisco via ce pont).

Notre première escale à été le Oxbow Public Market de Napa pour y manger un bout, avec un petit verre de vin of course, pour bien commencer le séjour. Le serveur de la pizzeria nous proposa donc de goûter une petit perle, un Chardonnay Réserve. Le Chardonnay est très commun à Napa, mais la version réserve est assez incroyable (des arômes d’ananas, de caramel et de vanille grillée, grâce à son vieillissement en fût de chêne). Par contre, le prix n’est pas aussi sympathique, 39$ (taxes comprises). Premier coup de cœur du séjour!

L’Oxbow Public Market est un petit marché qui propose des produits locaux (huile d’olive, vin, fromages), et un bon choix de restaurants assez diversifiés, avec un large choix de délices aussi bien sucrés que salés.
Petit plus pour Kara’s Cupcakes qui propose des cupcakes, comme son nom l’indique, mais bons tellement bons, qu’on voudrait tous les essayer.

C’est une chaîne de Californie (9 succursales seulement), que l’on peut aussi trouver à San Francisco. Donc, si vous voulez en goûter, il va falloir voyager!

Pour la suite du séjour, nous sommes allés visiter notre premier vignoble, celui de Robert Sinskey, qui est situé à Napa.
Attention! Ce n’est pas aussi mignon qu’au Québec niveau prix, car la dégustation a coûté 25 $ par personne. Autant dire que cela fut difficile à digérer lorsqu’on a découvert le tarif.

Sinon, en dehors de cela, il y avait pour la dégustation 5 verres, du blanc au rouge.
Je me suis surpris à apprécier le pinot noir que nous avons dégusté sur place (notes de framboise et de canneberge). Mais, la bouteille coûte tout de même 38 $.
Pour accompagner la dégustation, ils offrent une mini assiette avec une gougère, un petit bout de fromage, et une petite quiche à grignoter.
Il est aussi possible de demander à goûter un ou deux autres vins sur la carte.
C’était tout de même une dégustation intéressante car les produits étaient de bonne qualité. On a pu découvrir des produits californiens qui jusqu’à présent m’étaient totalement inconnus.

Cependant, vu le prix des autres dégustations, on a bien compris qu’on allait devoir y laisser nos reins, et bien choisir les autres vignobles.

Après une première journée en demi-teinte, nous sommes retournés à l’hôtel pour nous reposer. Le petit point fort de l’hôtel, c’est qu’ils proposent des 5 à 7 gratuits, histoire de ne pas perdre le rythme.
À ma grande surprise, la majorité des personnes qu’on a croisé aussi bien à l’hôtel que sur les routes, avaient au moins 40 ans, pour moyenne d’âge. On faisait un peu tâche du haut de nos 25 ans.

Pour notre deuxième journée à Napa Valley, nous avons décidé de faire un premier arrêt au vignoble Castello Di Amorosa. Le château a été construit pour les visites et les dégustation uniquement.
Cette fois-ci le prix d’entrée est plus raisonnable (20 $) pour la petite balade dans le château et une dégustation de 5 verres.

Le château dispose d’une jolie cour intérieure, qui rappelle un peu le sud de la France. Puis, nous sommes descendus aux caves pour la dégustation. Et là, à notre grande surprise c’était un français en stage dans le vignoble, qui nous a fait découvrir les fiertés du château.
On a pris le temps de discuter avec lui et il s’avère qu’il y a peu de français qui s’aventure dans cette partie de la Californie. C’est une région plus prisée par les québécois.
Ce qui est bien avec cette dégustation, c’est que l’on peut choisir les vins selon nos goûts et nos envies.
On peut donc sélectionner les 5 vins pour la dégustation parmi une liste assez garnie, classée par catégorie. Après la surprise de la veille sur le vin rouge, j´ai retenté ma chance avec un mélange de vins blancs et aussi de vins rouges.

Une nouvelle fois de très bonnes choses, avec des saveurs et des odeurs uniques, très agréables.
Contrairement au vignoble de la veille, la gamme de produits est beaucoup plus large et les prix également, entre 25 $ et 100 $ la bouteille.

DSC_1010

L’autre petit plus de ce vignoble, c’est que les vins sont vendus uniquement au château. Il n’est pas possible de les trouver chez un détaillant ou un autre magasin spécialisé.

J’y retournerai avec grand plaisir et je vous recommande fortement d’y faire un petit tour!

La suite s’est passée au Château Montelena. Par contre, je vais être plutôt bref, car la dégustation est à 25 $ pour tester 4 vins, et le prix des bouteilles monte très vite. La moins chère est à 40 $, donc on a préféré passer notre chemin car on n’avait pas le budget pour faire une folie ici. Cela ne fut qu’éphémère… Dommage car le domaine est très agréable.

Pour finir notre route des vins, nous nous sommes arrêtés chez un autre producteur v Sattui winery qui ne commercialise aussi ses vins qu’à son vignoble. Il fallait faire vite car les dégustations se terminent généralement entre 16h et 16h30.

C’est parti… Tout comme le vignoble Castello Di Amorosa, on dispose d’une carte de vins plus large et on choisit selon nos envies, entre blanc, rouge ou rosé. J’y retrouve un peu le goût fumé, du tout début, avec le délicieux chardonnay découvert le premier jour (arômes de poire et d’abricot, de pain grillé et de fruits tropicaux).
Pas l’temps d’niaiser… On ne réfléchit pas trop, et on ramène quelques bons crus avec nous.

Je n’ai pas encore eu le courage de me lancer corps et âme dans l’investissement d’un vin rouge, même si j’ai pris du plaisir à déguster majoritairement des pinots noirs.
Je dois encore prendre du galon. 🙂

Pour faire un petit bilan de cette seconde journée pleinement réussite, nous voilà donc repartis les bras chargés, avec six bouteilles pour une seule valise. Cela va être compliqué à rapporter entier à Montréal. On va devoir faire de grands sourires aux douaniers.

Enfin, pour finir cette folle journée, nous nous sommes rendus à Saint Helena pour un petit repas en terrasse, pleine de charme, avec la possibilité de manger en extérieur, ou au bar pour une ambiance plus festive.
Le Goose and Gander propose une jolie carte de vins, cela je ne vous l’apprendrai pas, mais aussi des cocktails très originaux.

Le lendemain c’est le retour à San Francisco qui approche, comme l’envie de prolonger, et de découvrir encore plus cette partie de la Californie.

J’ai eu un vrai petit coup de cœur pour cette Valley, et les villes toutes mignonnes que nous avons pu traverser, tout en faisant de belles découvertes gustatives.

Un petit trip que je recommande assurément!

Plus de photos sur la page Facebook

2 thoughts on “Napa Valley… La découverte des vignobles californiens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s