Un peu d’évasion à 30 minutes de Montréal

hiver-soir

Envie d’évasion ? Pour sortir de Montréal, sans aller à l’autre bout du Québec, prenez la direction de Mont-Saint-Hilaire, pour une journée de détente.
Le Strøm Spa (il y en a 2 dans les alentours, l’un sur l’île des Sœurs, et l’autre à Mont- Saint-Hilaire), situé à une trentaine de minutes de Montréal, est loin du très populaire Spa urbain Bota Bota. Ici, on est dans un cadre beaucoup plus naturel, avec deux spas extérieurs faits de roche apparente, et d’une petite cascade. C’est idéal pour se reposer !

En effet, on y trouve différents espaces détente (une yourte avec un petit coin feu, un espace intérieur avec une vue sur le jardin, et une autre salle au thème oriental).
Et, on peut profiter à fond de cette expérience thermale avec un sauna, un hammam, et un bain froid extérieur. Comme tous les spa, on a également un grand choix de soins et massages, pour toujours plus de relaxation.

Finalement, un petit restaurant est à notre disposition, proposant un menu santé, pour reprendre des forces, car mine de rien se détendre, ça creuse !

Un vrai moment de dépaysement total, dans un très joli cadre.

chuteglacée

Histoire de continuer cette excursion en dehors de Montréal, on décide de s’arrêter souper au bistro gastronomique, Le Coureur des Bois, situé à seulement 15 petites minutes du spa, à Belœil exactement, au cœur de l’hôtel Rive Gauche. Il dispose d’une prestigieuse cave à vin, qui lui a valu de recevoir la récompense « Best of Award of Excellence 2013 », décernée par le magazine Wine Spectator. Autant vous dire que le choix a été difficile !

Au programme, une table d’hôte en 3 services, mais qui existe aussi en version 7 services pour les plus gourmands, avec un menu qui change tous les jours, afin de ravir au mieux vos papilles.
On débute le repas par un pain perdu au fenouil, accompagné de son ribs de bison.
La viande était tendre et filandreuse, bien assaisonnée, et le pain perdu était légèrement croustillant, avec un délicat parfum de fenouil.

Pour le plat, nous avons pu goûter à une raviole maison au confit de pintade, sur une tombée de pleurotes de Saint-Ours, et accompagnée d’une vinaigrette gourmande à l’huile de truffe.
Un plat qui était bon mais trop garni. Une présentation plus raffinée, avec trois ou quatre ravioles aurait été plus appréciée.

On termine le repas avec… le pêché mignon. Un mille-feuille pistache et framboise, se présente alors à moi. Sous mes yeux, je découvre une meringue séchée et une crème de mascarpone à la pistache, accompagnés d’un granité aux framboises. Ce fut une très bonne note pour un dessert frais, léger et parfait pour finir le repas.

Si ça vous tente, Le Coureur des Bois propose également des brunchs, copieux et délicieux.

Une petite escapade totalement ressourçante, que je vous recommande. Bonne détente et bon appétit !

1310980273462_ORIGINAL

Crédits photos : Strøm Spa, hebdos regionaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s