Chicago – Top 5 des activités à faire

En octobre, j’ai pris la direction de la 3ème plus grande ville des États-Unis, Chicago.
Voici le top 5 des activités que je vous conseille, pour ne rien manquer de cette superbe ville!

1. Découverte de l’architecture de Chicago en bateau

Nous avons pris la direction de la jetée pour se rendre au bord des quais, afin de faire une visite guidée du canal de Chicago, de son histoire et de son architecture. La visite dure un peu moins d’une heure, pendant laquelle vous pourrez tout découvrir sur Chicago, et connaître l’histoire derrière chaque tour, comme la mégalomanie de certaines (Trump Tower) ou l‘originalité d’autres (Marina City). Une visite agréable lorsque le beau temps le permet. Je vous conseille la compagnie Sea Dog, car avant de faire la visite sur le canal, vous aurez le droit à une super balade sur la lac Michigan, à fond les ballons.

DSC_0691

DSC_0627

2. Ascension au top de la Hancock Tower

Chicago dispose de trois tours parmi les plus hautes des États-Unis, l’une d’entre elle dispose même d’un bar et d’un restaurant à son sommet. Nous avons choisi de monter au top de la Hancock Tower, située dans le quartier Magnificent Mile. Le temps pour atteindre le 95ème étage est de seulement 40 secondes. Une fois en haut, j’avais réservé une table à côté d’une fenêtre, afin de profiter de la vue à couper le souffle. Toutes les lumières de la ville sont incroyables, et on peut même admirer une vue 360°C, au tout dernier étage. Le souper se déroule à la bougie, afin de pouvoir contempler la vue, tout au long du repas. Pendant une visite de jour, il est même possible d’admirer le lac Michigan.

DSC_0270

3. Visite du Loop

Une promenade dans le Loop est assurément incontournable. Vous pourrez y admirer les différentes sculptures de Picasso, Miró, Alexandre Calder ou encore Jean Dubuffet. Je vous donne plus de détails sur cette visite dans un autre article, ici.

4. Un délicieux burger au Grange Hall Burger Bar

Si un soir l’envie d’un burger bien américain vous prend, je vous conseille une adresse originale, qui se situe proche de notre visite au Little Goat Diner : Grange Hall Burger Bar. Son nom est assez explicite, et offre une déco simple et originale. Le temps d’attente peut être parfois long pour avoir une table, mais pour éviter trop d’attente, je vous conseille de manger au bar. Au menu, on retrouve des valeurs sûres et des versions originales, comme un burger avec de l’avocat frit. Pour accompagner vos délicieuses frites, vous aurez le choix parmi plusieurs sauces, comme une mayonnaises au citron ou un ketchup au cranberry.

5. Promenade au milieu de Grant Park

À la fin de la visite du Loop, prenez le temps de vous promener dans Grant Park. Vous pourrez y admirer le célèbre Cloud Gate, ainsi que le Pavillon Jay Pritzker et son architecture complètement folle. En continuant votre promenade dans le parc, il est possible de visiter l’Art Institue of Chicago, et d’admirer la sublime Fontaine Buckingham.
Chicago a beaucoup de choses à offrir et, en 5 jours, il est possible d’avoir un très bel aperçu de cette jolie ville.
N’hésitez pas plus longtemps et réservez un vol pour Chicago dès maintenant!

DSC_0532

DSC_0452

PS : Si vous cherchez une adresse insolite pour prendre un verre, je vous propose un speakeasy, le Three Dots and a Dash, un Tiki bar, situé dans Magnificent Mile.

Plus de photos de Chicago de jour ou Chicago de nuit.

Little Goat Dinner

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un restaurant, situé à Chicago, le Little Goat Dinner. À Chicago, il y a une légende autour de la Billy Goat. Pour l’histoire, la malédiction se serait abattue sur les Cubs, le 6 octobre 1945, lorsqu’un commerçant de Chicago du nom de Billy Sianis se présenta au stade pour assister à un match de Série, en compagnie d’une chèvre domestiquée. L’odeur de l’animal importunant les autres spectateurs, on lui demanda de quitter le stade avec la bête. Furieux, il maudit l’équipe en déclarant « Ces Cubs, ils ne gagneront plus jamais ».
Les Cubs perdirent la série finale de 1945, face à Détroit, et n’ont depuis jamais accédé à la finale, qu’ils ont remportée pour la dernière fois à l’automne 1908. La saison 2008 marqua donc la 100ème année consécutive où l’équipe ne remporta pas le championnat des ligues majeures.

Depuis, le mot « Goat » a fleuri et, on le voit apparaitre sur beaucoup d’enseignes. On prend la direction du West Loop, en empruntant la ligne rose du métro. Lorsque l’on arrive sur Randolph Street, on a l’impression d’être dans le quartier de Williamsburg, à Broolyn, avec des usines et de la brique partout. Le soir, cet endroit grouille de monde branché. Au loin, on peut même apercevoir le Downtown de Chicago.

Quand on rentre dans le Dinner, le cadre est original, très tendance, avec un puits de lumière géant au milieu qui illumine la pièce centrale. Au fond, on retrouve aussi une petite boulangerie, où il est possible de passer prendre de bonnes viennoiseries.

DSC_0317

DSC_0334

Au niveau du menu, on retrouve des associations assez originales comme des gaufres à la banane, au beurre de cacahuète et au bacon.

J’ai opté pour des pancakes épicés, fourrés de pommes cuites directement dans la pâte, et saupoudrés d’un crumble maison. Je dois avoir une passion pour les pancakes!
Ma blonde a choisi, parmi tout ce qui était offert, des quesadillas garnies de champignons, de gouda, et accompagnées d’une sauce au fromage de chèvre et aux pommes.

Je vous recommande vraiment cette adresse pour son ambiance agréable, son cadre parfait, et parce qu’elle est un peu loin de l’excitation du centre-ville.
Le restaurant se situe à la station Morgan, de la ligne rose, alors n’hésitez pas! GO…

DSC_0328
DSC_0329

Visite du Loop de Chicago

DSC_0356

DSC_0379

DSC_0395

DSC_0409

Lorsque l’on évoque la ville de Chicago, on ne peut pas s’empêcher de parler du Loop, le fameux métro aérien qui fait le tour du centre-ville. Le trajet se fait au milieu des grands buildings, sur 6 arrêts, avant de partir aux quatre coins de la ville.
Mais, le Loop ce n’est pas seulement le métro. C’est aussi le centre d’affaires de la ville de Chicago. Il constitue le deuxième plus important quartier d’affaires des États-Unis, après le Midtown de Manhattan, à New York. On y trouve aussi le 2ème plus grand building des États-Unis, la Willis Tower, dans laquelle on peut admirer la ville grâce à son avancée en verre.
En visitant ce quartier, on y découvre un mélange d’architecture moderne et plus ancienne, avec des bâtiments très lumineux aux façades en miroir, et d’autres en pierre, des banques historiques ou encore une grande bibliothèque.
Lorsque l’on prend le temps de se promener au milieu des gratte-ciels, on découvre de nombreuses sculptures de très grands artistes, comme Piccaso ou Miró.

J’ai pris le soin de vous faire un petit plan détaillé, avec le parcours à suivre en gris, afin de vous guider et que vous ne manquiez aucune des petites merveilles que réserve Chicago.
Tout d’abord, arrêtez vous sur l’énorme place en face de la poste, où vous découvrirez une arche rouge, la fameuse sculpture Flamingo d’Alexandre Calder (1).
En continuant votre parcours, vous trouverez une nouvelle place au milieu de plusieurs buildings, avec la sculpture Untitled de Picasso (2) qui a des air de singe, et juste derrière, l’œuvre de Miró, intitulée Chicago (3).
Devant le James R. Thompson Center, se trouve la sculpture Monument à la Bête Debout (4) de Jean Dubuffet.
La visite se termine le long du Millenium Park, où est situé le très célèbre Cloud Gate (5). En face, on retrouve le Chicago Cultural Center (6), dont la visite vaut vraiment le détour, et en plus, c’est gratuit.
J’ai pris énormément de plaisir à découvrir cette partie de la ville, et j’espère que vous l’apprécierez tout autant que moi.

Bonne visite!
Plus de photos ici

loop

Three Dots and a Dash, un Speakeasy à Chicago

DSC_0806

DSC_0809

Aujourd’hui, je vous parle du Three Dots and a Dash, un Tiki Bar, situé au cœur du Magnificent Mile de Chicago. Lorsque l’on rentre dans ce bar, on aperçoit un mur de têtes de mort, qui donne déjà une bonne idée de l’ambiance. Une fois dans la salle, on retrouve une décoration typiquement polynésienne. Il ne manquait plus que du sable entre nos doigts de pied, et on aurait eu l’impression d’être dan un bar de plage.

C’était le 31 octobre, le soir d’Halloween, et tout le monde autour de nous était déguisé, y compris le personnel. Le bartender était déguisé en banane et les serveuses en Petite Sirène. Le charme opère tout de suite.

Au menu, nous avons hésité parmi un choix de cocktails très originaux, en format individuels ou à partager, servis dans des verres Tiki, tout aussi différents les uns que les autres.
En plus, pour un souvenir original, vous pouvez même demander à repartir avec votre verre en échange de quelques dollars.

P.S. : Three Dots and a Dash est un speakeasy, donc l’entrée n’est pas visible à première vue. Il vous faut donc contourner le bâtiment où se situe le Bub City, et suivre la lumière bleue dans la petite ruelle.

DSC_0829

DSC_0834

DSC_0847

Rétrospective 2015

2015 se termine avec encore de beaux voyages!

1er janvier 2015 qui débute sur une petite île au milieu des Caraïbes.
1 190 km pour un aller-retour à New York, pendant une petite fin de semaine, dans mon assiette.
22 avril 2015, pour la première fois, j’ai effectué un retour en France, depuis mon arrivée au Canada en mars 2013.
11, le nombre de découvertes culinaires que je vous ai fait partager. Mais, en réalité, je ne compte pas le nombre de restaurants testés tout au long de cette année.
31 juillet, un souper très spécial au Toqué!
7 mètres, la hauteur atteinte avec un Flyboard.
3, le nombre d’articles déjà écrits pour le site Kweezine en tant que Food reporter.
2 168 km pour 2 aller-retour en voiture, à Toronto.
10 cm, la taille de la tour de pancakes dévorée à Toronto.
1 351 km pour se rendre à Chicago.
40, le nombre de secondes pour se rendre au 95ème étage de la Hancock Tower, pour un souper d’exception.
29 décembre première vraie chute de neige à Montréal.
35 degrés, la température du jacuzzi le 31 décembre 2015.
26 articles publiés durant l’année sur Il se baladait sur l’avenue.

Au total, plus de 23 000 km entre terre et mer.

Hâte de voir ce que 2016 nous réserve!

map-2015-ok