New York insolite

New York est l’endroit idéal pour se changer les idées, pour une fin de semaine. À l’approche des longs weekends au Québec, je te propose une visite de New York totalement insolite.
Si tu n’en es pas à ta première fois, et que tu as envie de découvrir autre chose que Times Square ou encore l’Empire State Building, voici mes petites adresses pour découvrir un New York pas comme les autres.

Les speakeasy
Ces bars cachés sont des endroits à la fois magiques et surprenants. Ils ne sont pas connus de tout le monde, et leurs enseignes ne sont pas visibles, mais ils cachent de petits trésors. Vous pouvez en trouver certains dans des fast-foods, ou encore en passant une porte cachée au fond d’un barber shop. Les propriétaires savent faire preuve d’imagination pour rendre votre expérience insolite. Les découvertes se font aussi grâce à leurs menus de cocktails, souvent très originaux. Ce sont de véritables créations, issues d’un réel savoir-faire. Après avoir sillonné la ville, voici quelques adresses pour découvrir l’univers des bars cachés new yorkais.
Je vous conseille de pas arriver trop tard, car ce sont souvent des places assez petites avec un nombre de places limité.

Le street art
En Amérique du Nord, le street art est un véritable art, à part entière, et New York n’y échappe pas. Pour en prendre plein les yeux, je vous invite à vous rendre à Brooklyn, et plus particulièrement dans le quartier de Bushwick. C’est le paradis du street art. Promenez-vous aux alentours de la station de métro, vous y trouverez des murales plus originales les unes que les autres.

L’ancienne station de métro cachée du City Hall
Saviez-vous que certaines lignes et stations de métro à New York ont été abandonnées? 
La plus connue est l’ancienne station du City Hall, sur la ligne 6. Cette station fantôme a été en service jusqu’en 1945, et son architecture est complètement folle. Avec ses arches somptueusement décorées, sa sublime verrière, ses lustres et ses murs de tuiles, cet endroit vous fera voyager au début du 20ème siècle.

 Pour avoir la chance de le découvrir, c’est super facile. Une fois arrivé au terminus de la ligne 6, qui dessert Brooklyn Bridge/City Hall, il ne faut pas descendre du wagon, et attendre que le conducteur fasse demi-tour pour reprendre la ligne vers Uptown. C’est là que vous pourrez découvrir cette incroyable station fantôme, et sa voûte courbée qui est restée en excellent état. Par contre, il faut se faire discret pour rester dans la rame sans que le chauffeur ne s’en aperçoive.

Pomander Walker
Un petit coin d’Angleterre au coeur de l’île de Manhattan! C’est l’effet que vous procurera une petite visite de Pomander Walk, dans l’Upper West Side. Avec ses maisons colorées et sa verdure, on pourrait se croire dans un décor de cinéma à ciel ouvert, au milieu des buildings new yorkais. Aujourd’hui, le secteur est protégé, et la rue n’est plus accessible aux visiteurs, mais les façades du côté rue vous donneront déjà un bel aperçu de cet endroit insolite.
Si vous êtes un peu patients, un habitant viendra peut-être vous ouvrir le portail. On a eu cette chance et on a pu prendre quelques photos. Pour vous y rendre, allez au croisement de 94th Street et Broadway Street.

Sleep No More
Vous cherchez une expérience originale, bien loin des comédies musicales que l’on peut voir sur Broadway. Alors, vous devez absolument découvrir Sleep No More, une pièce de théâtre immersive qui vous transportera dans une nouvelle dimension!
Le spectacle interactif et immersif Sleep No More se déroule au coeur de l’hôtel McKittrick. Une expérience unique en son genre, renversante qui vous plongera dans les années 1920. Le public est invité à circuler librement à travers les cinq étages et les dizaines de salles, plus étranges les unes que les autres, stimulant vos sens avec leurs parfums, ambiances, musiques et décors réfléchis jusqu’aux moindres détails. Dans chaque pièce se produisent devant vous des scènes jouées par des acteurs quasi silencieux. N’hésitez pas à partir de votre côté pour vivre votre expérience, comme bon vous semble. Cependant, pendant votre visite, le silence est de rigueur.

Pour les gourmands, j’ai une petite liste de brunch, restaurant pour satisfaire vos papilles.

New York dans votre assiette – Part 2

DSC_1409
La dernière fois, je vous parlais du fameux « Cronut », d’un brunch, d’une visite de Williamsburg, du meilleur burger de la ville et d’un rooftop.

Cette fois-ci, on fait la découverte d’un nouveau brunch, on prend la direction de Broadway pour une comédie musicale, on se détend dans un salon de thé russe, et on fait l’expérience d’un restaurant ainsi que d’un bar caché.

Situé dans l’East Village, le brunch Saxon + Parole a été mon coup de cœur de ce séjour, au cœur de la grosse pomme.
Dans un cadre très boisé, il est possible de profiter d’un large choix de cocktails ou du bar à Bloody Caesar, que l’on peut préparer nous-mêmes.
Au menu, nous avons choisi des œufs Bénédicte, servis avec des épinards et une sauce hollandaise au yuzu, qui apporte une petite touche exotique très appréciée.
Puis, nous avons poursuivi notre dégustation avec un énorme pancake, accompagné de poires pochées au vin rouge et aux épices et d’un peu de crème fraîche.
J’ai vraiment eu un véritable coup de cœur pour cette adresse, pour sa décoration très originale et ses plats recherchés.

DSC_1371
DSC_1385
DSC_1381
Une fois le ventre bien rempli, nous nous sommes rendus à Broadway. En effet, à chaque fois que je suis allé à New York, j’ai toujours vu les grandes affiches sur Times Square de toutes les comédies musicales. Ça donne envie et il était temps d’y aller!

Alerte bon plan!! Pour bénéficier de billets à un prix très attractif pour une comédie musicale, il faut se rendre dès l’ouverture directement à l’entrée des théâtres, et demander des « Rush Hour tickets ». Vous obtiendrez généralement des billets 50 % moins cher. Pour connaître, la liste des comédies participantes, visitez ce site : playbill.com

Pour vous donner une idée, sur Times Square, il y a beaucoup de gens qui proposent des billets pour des spectacles, et on a fait le test.
Une place pour Mamma Mia était vendue quasiment 100 $, et en la demandant directement au théâtre en Rush Hour, nous l’avons eue pour seulement 30 $.
Généralement, ils proposent des spectacles l’après-midi et le soir. Donc, votre journée ne sera pas perturbée.
Je vous conseille fortement d’aller voir une comédie musicale car, c’est assez incroyable! J’ai déjà eu la chance d’assister à différentes représentations culturelles (des ballets, des concerts de musique symphonique, des pièces de théâtre), mais là c’est encore différent. C’est assez fou l’énergie dépensée sur scène par des artistes qui font deux représentations par jour. Alors, n’hésitez plus une seule seconde, foncez!
Situé sur la 57ème Avenue, au niveau de la 6½ Avenue (un peu comme le quai 9¾ dans Harry Potter), se trouve le Russian Tea Room. C’est une adresse très colorée en rouge, vert et or, comme c’est souvent le cas dans les pays de l’Est. Vous pourrez y déguster des thés parfumés, aux noms très évocateurs. Un bel endroit pour un petit peu de dépaysement, à deux pas de Central Park.

DSC_1509
Envie d’un moment insolite? J’ai ce qu’il vous faut! En effet, qui n’a jamais rêvé de se prendre pour un agent secret, digne d’un 007. Là, je vous propose un bar très original, mais surtout par sa localisation.
Ce bar situé au 113 Saint Mark’s Place est à première vue un restaurant qui propose des hot dogs et des burgers. En plus, au Crif Dogs il est possible de manger sur des tables de jeux d’arcade, type Pac-Man.
Mais, ce qui est plus intrigant dans ce restaurant, c’est la cabine téléphonique qui se trouve sur la gauche. En effet, à l’intérieur de cette cabine, vous trouverez un téléphone rouge, avec une petite pancarte expliquant les indications à suivre pour accéder à un bar caché.
Il vous suffit de composer le numéro, de laisser sonner une fois et une porte s’ouvrira, dans le mur derrière vous.

La serveuse prendra le temps de vous placer dans un cadre très intimiste. On pourrait se croire dans un bar clandestin. Cependant, attention le nombre de places est limité. Le bar ouvrait à 18h, et seulement 10 minutes plus tard, il était déjà rempli. Si vous comptez y faire un petit tour, prévoyez d’arriver à l’ouverture car, en moyenne, le soir le temps d’attente peut aller jusqu’à 2 heures. On est bien loin des pubs où la bière coule à flots. Je vous conseille fortement de faire l’expérience de ce bar plus qu’insolite!

Pour finir la journée en beauté, nous sommes retournés à Brooklyn, pour nous rendre à une adresse que j’aime beaucoup, le Henry Public. Ce petit restaurant situé au croisement d’Atlantic Avenue et d‘Henry Street, et à l’enseigne peu visible, offre des en-cas très américains, des cocktails élaborés (pas de mojito ou de piña colada), le tout dans une ambiance tamisée.
J’aime beaucoup cette adresse pour son dessert très cochon. Ce sont des petits beignets légèrement frits, et accompagnés d’une sauce caramel et rhum. Autant dire qu’on ne s’est pas fait prier pour les dévorer!

DSC_1365
Pour résumer, voici un planning à suivre pour une journée bien remplie : on brunch au Saxon + Parole, on va voir une comédie musicale pour un bon prix, on fait une petite pause thé en Russie, on se prend pour un agent secret en partant à la recherche d’un bar caché et, on termine la journée par un burger dans un petit restaurant typique et branché de Brooklyn.

Je vous promets que lors de mon prochain voyage à New York, je continuerai de dénicher des adresses toutes aussi originales, qui seront ravir aussi bien vos papilles que les nôtres!

Plus de photos ici

New York dans votre assiette – Part 1

DSC_1343
Quand on pense à New York, on a tout de suite l’image de Times Square, de l’Empire State Building ou encore de la célèbre Statue de la Liberté.
Ce sont des endroits et des monuments uniques, mais pour ma quatrième visite de la grosse pomme, je voulais faire les choses différemment.
Alors, nous avons décidé de laisser de côté tous ces jolis monuments, pour que cette fois la visite se fasse dans notre assiette!

Pour une première folie, rendez-vous à la pâtisserie du français Dominique Ansel.
Ici, on a affaire à une création originale « le Cronut ». C’est le mélange entre un donut (par la forme ronde de cette pâtisserie) et d’un croissant (pour le croustillant).
Une folie? Oui, car c’est sûrement l’une des pâtisseries les plus réputées de New York, et située dans le quartier branché de Soho.
Ce qui rend cette gourmandise unique, c’est qu’elle est produite chaque jour en faible quantité et qu’elle est limitée à deux par personne. Autant dire que la file d’attente est assez incroyable!

La pâtisserie ouvre ses portes à 8h et lorsque nous nous sommes présentés à 7h30 (notre bus arrivait à 5h30, donc autant dire qu’on avait du temps à perdre avant l’ouverture des magasins), il y avait déjà une centaine de personnes devant nous. Au final, nous avons dû attendre 1h30, avant de pouvoir goûter enfin à cette petite folie.

DSC_1351
DSC_1354
Aussi, comme tout bon foodie qui se respecte, on se devait de tester les brunchs new-yorkais pendant notre séjour. Notre premier brunch s’est donc déroulé au Freemans Restaurant.
Mais, attention à l’adresse! Ce restaurant se situe au 191 Chrystie Street, mais en réalité il faut se rendre au fond d’une cour sur la rue Rivington Street (entre Bowery Street et Chrystie Street).
On a fait l’erreur. Ce qui l’a rendu encore plus intrigant…

Le cadre est très original, type chalet de chasseur, où on peut observer un peu partout des animaux empaillés. On y trouve aussi deux bars ouverts.
Pour avoir une table vers midi, il faut compter entre 30 et 45 minutes d’attente, pour deux personnes. Cependant, si vous n’avez pas la patience d’attendre, il est possible d’être servi plus rapidement en mangeant directement au bar. Vous pourrez alors admirer les talents des barmans, qui préparent des cocktails très originaux, juste sous vos yeux.
Pour ma part, j’ai opté pour un plat composé d’œufs et d’épinards, le tout servi dans une poêle, avec du cheddar bien coulant et des morceaux de bacon sur le dessus. Un délice!
Il faut compter environ 50 $ à deux, avec un cocktail pour accompagner le tout.

DSC_1497
DSC_1498
C’est bien beau de manger, mais maintenant il faut éliminer! Donc, direction Brooklyn, et plus précisément le quartier de Williamsburg, qui est en pleine expansion.
Si vous vous arrêtez à la station Jefferson Street, vous pourrez admirer sur Troutman Street d’énormes graphs. C’est le paradis du street art. Également, aux alentours de cette rue, vous trouverez de nombreux cafés, pour un petit instant de détente.

Le AP café, à la décoration très industrielle, avec murs blancs et sol en béton, propose des petits en-cas et des boissons chaudes.
Instant cute! Comme c’était le week-end de Pâques, nous avons eu le droit à un œuf et à un lapin, dessinés à la crème dans notre café.
La visite de Williamsburg s’est poursuivi au métro Bedford Avenue, pour une petite balade à travers les rues de ce quartier devenu très touristique, où on y trouve beaucoup de petites boutiques et de friperies.

DSC_1411

DSC_1444
Autre adresse de bouffe à noter dans votre agenda pour votre prochaine visite, le Shake Shack. En effet, qui dit New York dit burgers, et ceux là sont sûrement les meilleurs de la ville.
C’est une chaîne de fast food très connue. Il y a justement un de leurs restaurants qui est situé sur la 8ème Avenue, non loin de Times Square. Je n’ai jamais vu autant de monde faire la file pour manger un burger. Il y a de quoi se poser des questions!
Afin d’éviter trop d’attente et comme nous avions la chance d’avoir un Shake Shack juste à côté de notre hôtel, nous sommes allés à celui de Brooklyn, situé au 409 Fulton Street. Pour les amateurs de cette cochonnerie, c’est une adresse à faire. Ils sont délicieux et les frites sont présentées dans une forme très originale.

Pour bien terminer cette journée, nous sommes allés sur le toit d’un building, et plus précisément au 20ème étage, pour prendre un verre. Au numéro 230 de la 5ème Avenue, vous trouverez ainsi une adresse assez connue, qui offre une magnifique vue sur l’Empire State Building.

DSC_1472
Donc, pour résumer, pour profiter d’une journée riche en découvertes et en émotions gustatives, voilà ce qu’il vous faudra faire : manger un Cronut dans l’une des meilleures pâtisseries de la ville, déguster un brunch original au Freemans Restaurant, faire un petit tour à Williamsburg, se régaler avec un incontournable burger au Shake Shack, et monter en haut d‘un rooftop pour une vue incroyable.

Dans un prochain article, je continuerai de vous donner d’autres adresses, pour une deuxième journée de visites avec New York dans votre assiette!

Plus de photos ici

New York, Empire of the Dreams…

Voilà maintenant 2 mois que je suis arrivé sur le nouveau continent.
Les 2 dernières semaines on était très chargées car une amie est venue me rendre visite.
Entre ma job et elle, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour vous faire partager ma petite vie alors je vais essayer de me rattraper.

J’ai essayé de lui faire vivre mon aventure, de découvrir la culture québécoise à travers des sorties et des événements, ainsi que de lui faire rencontrer les gens qui font maintenant partie de mon quotidien.
Mais, l’élément clé de ses 2 semaines a été notre voyage à New York. Sur place, on a retrouvé un ami qui est ensuite revenu avec nous à Montréal.

Ce fut 3 jours très intenses, avec un départ à 23h pour une arrivée très matinale à New York, et plus précisément à Times Square.
Je suis déjà aller à New York, il y a 2 ans. J’ai connu Times Square de jour comme de nuit, une véritable petite fourmilière, où tout le monde vient voir les panneaux lumineux. Cependant, cette fois-ci à 6h du matin, c’était désert et calme. Cela m’a fait un drôle de sentiment de fin du monde, comme dans les films. C’est à mon goût le meilleur moment que j’ai pu passer à Times Square.

DSC_1575

DSC_1769

J’avais réservé un petit hôtel à Brooklyn, non loin du Brooklyn Bridge. Sans les histoires qu’on a eu (je vous passe les détails), l’hôtel était super sympa, avec un emplacement très stratégique.
Sabine découvrait pour la première fois la Big Apple, alors on a fait toutes les visites de touristes: la Statue de la Liberté, la 5ème Avenue, the High Line, Central Park, Times square, Brooklyn Bridge, et sans oublier de faire du shopping. Pas l’temps d’niaiser.
Malgré la fatigue et le temps assez maussade, nous sommes allés au 230 pour aller boire un verre sur ce roof top, avec l’Empire State Building tout de bleu vêtu en face de nous.
Au retour, un petit kiff avec une « levée de main », pour appeler un beau taxi jaune.

IMG_2214

New York réserve pas mal de surprises. Il y a 2 ans, lorsque je logeais à Brooklyn, je passais tous les jours devant un petit resto, qui à première vue faisait plus penser à un petit shop qu’à un bar. Du coup, j’ai proposé à mes amis d’y aller pour prendre un verre, et à notre grande surprise, ça s’est avéré être un restaurant bar, avec une petit déco très new yorkaise. Au final, le cadre était assez intimiste avec des petites bougies, et une carte de cocktails très originale.

Le retour a été tout aussi intense que l’aller, avec un départ à 21h de New York et une arrivée à 4h du matin à Montréal. La journée de travail a donc été terriblement longue.
Bientôt, je pense toujours retourner à New York car j’ai encore plein de choses à découvrir, il n’y a pas que Manhattan.
En effet, la prochaine fois, je compte bien faire plus ample connaissance avec Brooklyn.
Maintenant, je vais pouvoir retrouver un rythme de vie normal, puisque mes amis sont repartis reprendre leurs vies de parisiens.

Who’s next?

Voici quelques clichés de notre week-end prolongé.
Pour plus de photos, rendez-vous sur ma page facebook

DSC_1701

DSC_1921

DSC_2027

DSC_2041

DSC_2056

DSC_1626

DSC_1796

DSC_1678

Un jour, j’irais à New York…

Peu avant Noël, mes parents m’annoncent que cette année en plus de mon cadeau de Noël, je vais avoir une super surprise.

Le suspens n’a pas duré bien longtemps.
Cette année là, Louis Pion proposait une offre promotionnelle incroyable, pour l’achat d’une montre d’une valeur de 150 € minimum un billet d’avion était offert.
Les destinations étaient principalement en Europe, les grandes capitales européennes et 3 grandes villes américaines dont New York. Pas le temps de réfléchir que la destination est déjà trouvée. J’ai décidé de partir à New York.

New York, ce nom fait rêver… the Big Apple.
Courageux comme pas possible et à ce moment là, personne n’avait les moyens de me suivre, j’ai donc décollé de Paris seul, pour l’aventure.
Coup de chance, ma maman avait une relation sur place qui a proposé de m’héberger dans leur grande maison à Brooklyn. Que rêver de mieux.
La joie de traverser le pont de Brooklyn by night pour rentrer et se coucher des étoiles plein les yeux.
Il y a tellement de choses à faire là bas qu’il faut au moins y retourner 3 ou 4 fois.
J’y suis allé en septembre et il faisait tellement beau que j’ai privilégié l’architecture extérieure de la ville. De plus, en 5 jours, il faut faire des choix.
J’ai pu profiter de ce voyage pour faire une petite balade en vélo à Central Parc, et aussi au milieu des immeubles sur « The High Line ».
J’ai également fait la visite incontournable de l’Empire State Building, et je suis allé prendre un verre au 230 (roof tof qui donne une vue imprenable sur l’Empire State Building).
Finalement, je suis allé faire un tour à l’Université de Columbia, je me suis perdu dans Macy’s, et j’ai descendu de long en large la 5th Avenue, etc.

New York, je reviendrais…

Musique : »Coldplay – Paradise »
Photo et réalisation : moi et mon frère

Musique : »Explosions In The Sky – Your Hand In Mine »
Photo et réalisation : moi

Musique : »Biffy Clyro – God & Satan »
Photo et réalisation : moi