À la découverte de Vertendre, des logements écologiques et 100% autonomes

DSC_9344-copy

Vous cherchez un lieu original pour une fin de semaine loin de la ville, une fin de semaine relaxante au cœur de la nature dans les Cantons de l’Est. J’ai ce qu’il vous faut. Vertendre propose des logements écologiques et 100% autonomes en énergie.  

Vertendre, c’est un projet résidentiel exclusif basé sur une philosophie novatrice de développement durable. En plus de vous détendre, vous faites un geste pour l’environnement. 

Le site se situe dans les Cantons de l’Est, à Eastman plus précisément. Les logements se trouvent dans une réserve naturelle, dans une zone interdite aux véhicules. Si vous êtes chanceux, vous pourrez même croiser des biches ou des orignaux. Cet endroit contribue à la préservation de la nature et à la quiétude des lieux. Nous avons fait le choix de dormir dans une Zoobox. Pour y accéder, il faut environ marcher entre 1 et 2 kilomètres. Une fois la voiture au parking, on dépose nos affaires sur un petit traineau et c’est parti. Vous allez adorer cette promenade à travers les bois. Le passage des Courageux est vraiment le chemin idéal. 

Lorsque l’on rentre dans notre Zoobox, on découvre un loft vraiment cute, où tout est pensé pour une optimisation de l’espace, comme le lit qui est suspendu au plafond. On retrouve les instructions sur le fonctionnement de la Zoobox, pour comprendre comment l’énergie est collectée et comment on l’utilise. On réalise l’importance de celle-ci et surtout on se rend compte de notre consommation d’énergie au quotidien. Les panneaux solaires sur le toit sont l’une des principales sources d’électricité. Quand on est en manque d’énergie, il faut pédaler, car Bernadette la bicyclette transforme l’énergie mécanique pour qu’elle devienne électrique, afin d’alimenter les batteries de la Zoobox. Pour les longues soirées d’hiver, le poêle à bois apporte aussi de la chaleur et du romantisme au séjour.  

L’espace intérieur est vraiment pensé pour les petits comme pour les grands. On y retrouve un mur d’escalade, une rampe comme les pompiers, ainsi qu’un espace sécurisé à l’étage, pour qu’ils puissent dormir ou jouer sans risque. 

Comme il s’agit d’une réserve naturelle, il y a beaucoup d’activités à faire comme de la randonnée, du ski, de la raquette ou encore du vélo à travers les 15 km de sentier. C’est réellement parfait pour les amoureux de la nature.

Pour une fin de semaine originale, été comme hiver, c’est vraiment un lieu que je vous recommande pour vous ressourcer.

Le Vertendre
7, chemin de la Chute
Eastman QC J0E 1P0
Tél. : 1 855 383-2007

Halte gourmande à Sherbrooke

auguste

Aujourd’hui, je vais vous parler du restaurant Auguste, situé dans la paisible ville de Sherbrooke.
En effet, Auguste propose le week-end un menu brunch composé d’une entrée, d’un plat et d’une petite mignardise, pour seulement 18 ou 20 dollars. C’est donc vraiment abordable.
On y retrouve aussi une jolie carte des vins, avec des produits locaux, et des cocktails originaux, dont un délicieux cocktail à base de cidre de glace.
Mais, le plus de ce restaurant est qu’ils ont revisité de façon très originale la célèbre fierté québécoise, la poutine. On s’empresse donc de commander la « poutine inversée », et dix minutes plus tard, arrivent sur la table 6 petites boulettes.
Elles sont composées d’une petite boule de pomme de terre croustillante, dans laquelle on y découvre un cœur coulant à base de fromage en grains et de sauce brune. Cette recette revisitée est un vrai succès.

DSC_2352

DSC_2357

DSC_2358

DSC_2361

Ensuite, le repas continue avec un gravlax de saumon aux câpres et raisin, et de la rillette de canard.
Pour le plat, nous avons choisi de goûter à l’œuf florentine accompagné de céleri rémoulade, et à un gros pancake aux bleuets et bacon grillé. C’est un mélange sucré salé qui était très réussi.
Pour terminer, on nous a servi deux petits scones au chocolat et à l’orange, qui étaient délicieux sans être trop secs.
Alors, si vous avez la chance de partir faire un tour dans les Cantons de l’Est, je vous conseille de faire une halte gourmande dans ce charmant restaurant.

DSC_2366

DSC_2368

La route des vins du Québec

Le Québec est vraiment une belle région. Cette fois-ci après avoir pris le temps de découvrir le nord, nous nous sommes laissés porter sur la Route des vins.

La Route des vins est une route touristique de la région des Cantons de l’est, située au sud de l’autoroute 10. Elle permet de visiter les différents vignobles de cette région, par des circuits établis, parmi les dix-huit vignobles que compte cette route. La route est aussi parsemée de divers marchants locaux, restaurants ou bistros. Et, elle s’échelonne sur 132 kilomètres, à travers sept villages et hameaux, parmi les plus beaux du Québec.

Notre auberge se situait dans le petit village de Sutton, qui était tenue par des français passionnés de vin. Notre hôte a bien pris le soin de nous aiguiller, et de nous conseiller sur notre parcours.
L’auberge des Appalaches est seulement à 15 minutes de Duham (ville qui regroupe un bon nombre de vignobles). Je vous la recommande fortement.
L’aubergiste nous a proposé un passeport qui nous permettait de découvrir 4 vignobles, ainsi que des promotions sur des produits locaux (brasseries, chocolateries, etc.).
Dans chaque vignoble, on a eu le plaisir de goûter à des vins blancs, principalement Vidal, la vigne la plus cultivée au Québec, des rosés, ainsi que quelques rouges, en passant par le vin et le cidre de glace.

DSC_1549

DSC_1580

DSC_1598

Notre périple débuta donc à Dunham, au vignoble de l’Orpailleur, l’un des premiers vignobles, avec une très grande propriété. Par sa notoriété, l’affluence était au rendez-vous. Mais, grosse déception car l’on ressent un côté « grosse industrie », où personne ne te donne plus d’explications. Cependant, le seul point positif était la découverte d’un vin gris (une vendange tardive), dont se dégageait des notes de litchi. Une bouteille qui est idéale avec des sushis !

Le suivant sur notre route était l’Union Libre, cidre & vin.
Une cidrerie, située en face de l’Orpailleur. C’est le tout premier producteur de cidre de feu, au Québec.
On a eu la chance d’y découvrir le cidre de glace. Le cidre de glace est un cidre dont la fermentation s’effectue sur un jus de pommes concentré par l’action du froid naturel. Le cidre de glace est né du terroir québécois car c’est le climat unique du Québec qui a inspiré son élaboration. En effet, des températures hivernales rigoureuses sont requises pour obtenir la concentration des sucres nécessaire à sa réalisation.
C’était intéressant, mais loin d’être mon coup de cœur de cette fin de semaine.

DSC_1575

Le troisième vignoble de la journée était le Vignoble Gagliano, qui n’était pas compris dans notre passeport. Au final, c’était une bonne chose car à part le petit stand à l’entrée qui nous faisait découvrir les fromages locaux, aucune grande découverte et un accueil mitigé.

Finalement, le dernier de la journée, le vignoble Val Caudalies se situait en dehors de Dunham. Il dispose d’un joli panorama sur les montagnes. Dans un cadre donc très agréable, ce vignoble propose, en plus des dégustations, de faire de l’auto-cueillette de pommes. Une belle découverte !

Petit bilan de la première journée : heureusement que le soleil était présent car Dunham dispose d’énormément de vignobles les uns à côté des autres, qui amènent trop d’affluence, rendant la découverte et les dégustations moins agréables.

DSC_1614

Dimanche, en discutant avec notre hôte, on décida de partir à la découverte du Domaine Les Brome, situé sur les hauteurs du lac, avec une vue imprenable sur celui-ci.
Ce vignoble ne faisait pas partie de notre passeport, alors notre hôte nous donna un petit coupon pour une visite et une dégustation gratuites.
Arrivés sur place, peu de monde était présent, et on a alors eu le droit à une visite privée. Notre guide était d’une gentillesse incroyable.
Place à la dégustation, une belle claque… Le Domaine Les Brome propose des vins goûteux, avec une belle élégance. La majeure partie des vins de ce vignoble sont vieillis en fût de chêne, ce qui donne un goût en bouche incroyable.

Il ne figurait pas dans nos plans, mais il est pour moi mon petit chouchou, que je vous recommande sans hésitation.

Le dernier de notre fin de semaine se situe à Brigham. Le Vignoble de la Bauge est un petit vignoble, avec un parc d’animaux exotiques (sangliers, lamas, yacks, émeus, nandous, cerfs rouges et daims.).
On a eu la chance d’avoir, cette fois-ci encore, une petite dégustation privée.
L’hôtesse a bien pris le soin de nous expliquer les différences et les saveurs de chaque produit (quitte à nous resservir). Pour accompagner le tout, nous avons également pu goûter à de la charcuterie locale, un délice…
Puis, la pluie fit son apparition. Il était alors tant pour nous de rentrer à Montréal.

DSC_1642

Pour conclure, la journée de samedi, grâce au soleil, fut une journée très agréable sans grand coup de cœur, contrairement à celle de dimanche, qui malgré la pluie, fut une journée pleine de surprises.

Si vous avez l’occasion d’aller faire un tour dans les Cantons de l’est, prenez le temps de dormir à l’auberge des Appalaches, et de découvrir le Domaine Les Brome. Sur le chemin du retour pensait à vous arrêter à Farnham. Il y a une petite fromagerie (Fromagerie des Cantons) qui propose de très bons fromages, dont le Zéphyr, pour le plus grand plaisir de vos papilles.

A faire ou à refaire avec grand plaisir !
Next step…

DSCF0076