Le Virunga, à la découverte de la culture africaine

Aujourd’hui, je vous emmène en voyage, un voyage culinaire.
Ouvert il y a seulement 4 mois, le restaurant Virunga, vous fait voyager à la découverte du continent Africain.
Lorsque l’on découvre l’endroit, on arrive dans un décor intimiste, où on se laisse transporter par la musique multiculturelle.
La chef du restaurant veut mettre à l’honneur la culture africaine, en proposant des plats qui représentent la diversité des différents pays d’Afrique. On y découvre différentes associations de recettes africaines, dans une même assiette. Ici, ne vous attendez pas à manger du riz!
Le restaurant Virunga est aussi très fier de ses origines et c’est pour cela qu’il ne propose à la carte que des vins d’Afrique du Sud.

dsc_0206-copydsc_0212-copy

La chef du restaurant souhaite faire connaitre des légumes que nous n’avons pas l’habitude de manger, comme l’igname, le manioc ou encore le plantain, des féculents originaux qui sont remplis de bons nutriments.
Le menu est composé de seulement 4 entrées et 5 plats, afin de pouvoir le changer régulièrement, en fonction des arrivages du marché. En effet, le Virunga essaye de travailler avec des producteurs locaux, et de cuisiner aussi souvent que possible avec des aliments bios, afin de garantir un gage de qualité à sa clientèle.

Lors de notre venue, nous avons choisi en entrée, la salade Virunga qui est composée d’un mélange de mangue, de papaye, d’avocat et de crevettes légèrement assaisonnées. Pour ma part, j’ai adoré la soupe de haricot, au lait de coco et curry, accompagnée de crostinis de plantain, en guise de croutons.

Pour le plat principal, le poulet de Cornouailles mariné et grillé au charbon, accompagné d’ignames pilés, d’un sauté de légumes du marché et d’une réduction ananas-arachide, était une belle découverte. Nous avons aussi eu la chance de gouté à une chaudrée de Darnes de Malangwa accompagné d’un pain de manioc, un croisement entre un plat subsaharien et une spécialité du congo, des aliments qui nous était inconnu, mais délicieux.

Comme nous sommes des petits gourmands, chaque bon repas se termine par un dessert, une crêpe pour moi et des beignes pour ma blonde. Lors de la dégustation de nos desserts, nous avons retrouvé un même ingrédient l’Amarula, un alcool d’Afrique du Sud, crémeux et similaire au Baileys. Nous avons été ravis d’avoir pu voyager en Afrique jusqu’au dessert, en nous laissant emporter par des saveurs qui nous étaient jusque là inconnues.

En bref, le Virunga offre un voyage, au milieu d’une culture qu’on ne connait pas ou très peu. Vous serez sûr d’être dépaysé avec une chef en cuisine qui cherche toujours à innover, et qui a même créé une poutine revisitée avec des frites de manioc et de plantain, et du fromage de chèvre pour remplacer le fameux fromage en grains.

Alors, si vous avez envie de voyager, tout en restant au Québec, je vous invite à essayer le Virunga, pour découvrir l’Afrique dans votre assiette.

Le Virunga : 851 Rue Rachel E, Montréal, QC H2J 2H9
Téléphone :(514) 504-8642

Hoogan et Beaufort, un brunch à découvrir

dsc_0810

dsc_0772

Situé dans le quartier de Rosemont, dans les anciens entrepôts des usines ferroviaires Angus, Hoogan et Beaufort a ouvert ses portes, en décembre 2015. C’est le chef Marc-André Jetté qui est aux commandes, pour faire suite à son expérience au restaurant les 400 Coups.

Lorsque l’on rentre dans ce lieu, on est tout de suite charmé par ce décor industriel, avec la cuisine qui se situe directement en face de nous, d’où l’on peut facilement observer le chef à l’œuvre. C’est un espace très lumineux.

start

Un dimanche matin, nous sommes venus expressément pour tester leur menu pour le brunch.
Lors que l’on découvre ce menu, on a littéralement envie de tout commander.
Le restaurant propose des petites portions à partager, idéales pour une mise en bouche. Pour notre part, nous nous sommes laissés tenter par une focaccia brulée, accompagnée d’une compote maison, d’une mousse au chocolat au lait et d’un beurre de noix, et par des madeleines au sarrasin, avec des pêches grillées et une sauce au mascarpone.

Pour le plat principal, nous avons opté pour un boudin noir, accompagné d’une crème de maïs, des petits lardons, et des noix de pin. Un délice! Les œufs pochés sur un röstie, avec son aigre-doux d’aubergines, nous ont également ravis les papilles. Pour finir, la crêpe au babeurre, bleuets, et miel a aussi été une totale réussite.

dsc_0789

dsc_0800

Le menu des desserts était tellement alléchant que nous nous avons succombé au pudding à la noix de coco, fraise et à l’éclair au chocolat noir abricot. Quand je vous disais que l’on avait littéralement envie de tout prendre, c’était le cas!

Du début à la fin, nous avons pris énormément de plaisir. Chaque assiette était colorée, et les accords étaient très réussis. Un véritable coup de cœur, que je vous recommande sans hésiter!
À noter qu’il y a une piste cyclable qui passe justement devant, donc c’est l’excuse idéale pour allier sport et gourmandise ☺

dessert