Montréal comme nouvelle source d’inspiration…

Voilà maintenant plus de 4 mois que je suis arrivé de l’autre côté de l’atlantique, que le temps passe vite.
Je réalise que malgré tout, j’ai eu le temps de découvrir, et de participer à plein de choses à Montréal et dans ses alentours.

Tout d’abord

Les parcs nationaux du Québec, des paysages à couper le souffle. Chaque parc est unique. J’ai eu la chance d’en faire 3 pour le moment :
le parc national sur Mont Orford pour une activité Rabasca.
le parc national du Mont Saint Bruno pour une randonnée à travers les bois.
le parc national de la Jacques Cartier pour une longue fin de semaine à base de kayak, randonnées, expédition nocturne, BBQ, etc.

En cours de préparation pour fin août, la réserve faunique Ashuapmushuan au Saguenay. Mais, je vous en parlerai en temps et en heure.

Pour continuer sur ma lancée des petits trips, je suis repartie à la conquête de New York, une ville qui cache tellement de belles choses et qui a encore tant à me montrer. J’ai aussi eu la chance de partir à la découverte de l’Amérique, la vraie, dans une petit ville du Vermont … Enfin nous sommes surtout partis sur la route de la bière (il y a seulement 26 distilleries dans cet État des USA, seulement 26 !!!!)

IMG_90622 copie

L’été à Montréal, les festivals se suivent mais ne se ressemblent pas du tout. Début juillet les Francopholies font leur apparition, suivi du festival international de Jazz, pendant lequel j’ai pu voir Wax Taylor mettre le feu à la Place des Arts (pour vous donner un exemple, c’est comme si à Paris le Trocadéro était noir de monde pour un concert en plein air.Je vous laisse imaginer le nombre de personnes, avec facile un nombre à quatres ou cinq chiffres).
Mi- juillet le festival « Juste Pour Rire » a fait son apparition, avec encore une fois des activités, des représentations gratuites et payantes.
Pendant celui-ci, on m’a offert la chance de voir Claudia Tagbo sur scène (tout droit sortie du Jamel Comedy Club), et sur la grande scène extérieure Anthony Kavanagh, revenu en terre promise chez lui. De voir un comédien en plein air, c’est assez étrange, mais c’est bin l’fun !

DSC_1470

Côté sport, Montréal est une ville qui vit avant tout pour son équipe de hockey « Le Canadien de Montréal », c’est l’équipe la plus populaire de la Ligue Nationale. Et vivre un match des séries a été pour moi un rêve. Déjà, pour l’ambiance, voir le parvis de l’Aréna noir de monde avec des activités, les partisans tous vêtus de bleu, blanc, rouge, qui criaient « Go Habs Go ».
A l’intérieur du Centre Bell, une atmosphère indescriptible. Juste avant le début de la « game », nous avions tous la main sur le cœur pour chanter haut et fort l’hymne du Canada.
Vivement octobre… que la nouvelle saison débute pour revivre des moments aussi magiques.

Si je peux vous recommander une activité sur Montréal, c’est la Satosphère situé à la Société des Arts Technologiques :
C’est le premier théâtre immersif modulable permanent dédié à la création artistique et aux activités de visualisation. Ce dôme, de 18 mètres de diamètre et de 11,5 à 13 mètres de hauteur, forme un écran de projection sphérique sur 360 degrés et peut accueillir jusqu’à 350 spectateurs. Nouvel instrument visant la création d’expériences humaines tangibles et englobantes, la Satosphère place le public au cœur de l’expérience audiovisuelle. Que ce soit pour un projet audio ou vidéo, de film, de visualisation architecturale, de danse ou de jeux.

IMG_3062 copie

Côté sorties, j’ai eu le plaisir de faire de belles comme de mauvaises découvertes, aussi bien au niveau culinaire par l’exploration de la gastronomie locale et étrangère que par l’initiation à certains breuvages, un mélange de parfums parfois très étonnant.

Voici 4 adresses qui ont retenu l’attention de mes papilles :

L’Anecdote est un exemple parfait de la fascination du Plateau Mont-Royal pour le design et le style des années 1950. Tous les meubles et toutes les pièces décoratives de ce confortable et classique resto proviennent des années 1950.
Le restaurant gastronomique décontracté propose une grande variété d’hambourgeois, du classique cheeseburger jusqu’aux burgers au poulet, au veau, à l’agneau et même au cerf.

Stash Café est un restaurant polonais qui est devenu durant les trente dernières années une partie intégrante du Vieux Montréal. Un restaurant familial qui allie tradition et actualité, tout en restant fidèle aux secrets de la cuisine polonaise. Un pianiste vous accompagne tout au long de la soirée pour votre plus grand plaisir.
Petit conseil, allez y faire un tour de préférence au printemps, à l’automne ou à l’hiver car l’été il fait trop chaud.

Tasso bar a mezze Les propriétaires vous ferons découvrir une cuisine grecque revisitée dans une atmosphère très tendance, amicale, simple et lumineuse. Venez respirez l’air des champs d’olivier, laissez le soleil caresser votre visage car ici vous êtes en Grèce.

Chez Bong restaurant coréen qui propose un large choix de plats. La tradition est respectée sans cependant nous brusquer trop trop. Tous les plats sont excellents ! Ne perdez pas de temps à choisir, prenez au hasard et partagez! Je recommande tout de même le Bibimbap.

Question sorties nocturnes ou 5 à 7. Chaque lieu est complétement différent, par sa déco ou par l’originalité de sa carte. Ils mettent à disposition de leur clientèle un large choix de boissons.

Bily Kün
Nommé d’après un bar d’un village tchèque (où Goethe, écrivain allemand, appréciait prendre une bière après une dure journée de travail), le Bily Kün est l’endroit parfait pour prendre un verre entre amis. L’indémodable établissement du Plateau est non seulement reconnu pour sa déco aux véritables têtes d’autruches empaillées, mais aussi pour ses 5 à 7 grouillants de faune montréalaise. Il est l’endroit parfait pour prendre quelques bières entre amis, sans avoir à se soucier des vêtements que vous portez.

L’amére à boire
Cette micro brasserie offre une variété de 14 bières aux saveurs évoquant les quatre coins du monde. Avec son espace boisé, ses petites terrasses et son ambiance intimiste, ce lieu, qui n’a d’amer que quelques bières, est idéal pour achever une journée un peu trop fiévreuse dans le Quartier des spectacles.

La distillerie
Offrant une dizaine de marques de vodka, un barman ascendant jongleur et des fruits pressés toujours frais, la Distillerie concocte ses petits bijoux à boire dans des pots Masson. L’établissement exploite tous les angles de l’art de la préparation de cocktails, question de combler les attentes des amateurs et des connaisseurs. Surprises à tous les coups.

Mais, cette aventure c’est aussi une aventure humaine. Je ne pensais pas pouvoir rencontrer autant de monde en aussi peu de temps, au point de pouvoir créer des « events » avec plus de 35 personnes. Dire que l’aventure ne fait que commencer…

Il reste tellement de choses à découvrir ici, la suite …. C’est pour bientôt 🙂

DSC_14392

Les séries… du Canadien

Les séries, c’est l’évènement de l’année. Après une longue saison, c’est le moment que tout le monde attend. Les compteurs sont remis à zéro, et tout le monde a une chance. Rien n’est écrit.
Commençons par les bases, les séries éliminatoires c’est quoi? Ce sont les phases finales des sports US ou des meilleures équipes de la saison régulière qui s’affrontent pour le graal ultime, la Stanley Cup. Les playoffs regroupent donc les 16 meilleures équipes de la saison régulière qui s’affrontent en match à élimination directe, au meilleur des 7 games.

Montréal a fini second de sa Conférence, et affrontera en quart de finale de la Conférence Ouest, les Sénateurs d’Ottawa.
Pouvoir faire partie des 21 273 partisans qui étaient présents vendredi 3 mai, est une chance incroyable. Partout dans la ville, on voit des drapeaux, sur les chars, les habitations, et les gens portent fièrement leurs couleurs.
Une chanson a même était composée pour l’occasion. Je vous laisse le plaisir de l’écouter :

Jeudi, était la première game de la série, et on a décidé de la suivre à la Station des Sports (nous y étions déjà allés pour voir des games du canadiens et pour la première fois le bar était complet). Il y avait une ambiance de folie et les gens criaient à chaque action, sautaient, et dansaient pour chaque but du Canadien. Malheureusement, la soirée s’est terminée par une première défaite, malgré les 2 buts marqués.

Vendredi 17h30, Dring… !!!!! C’est l’heure de partir du boulot, chandail sous la main (depuis le temps que je l’avais commandé, il était enfin arrivé) pour prendre la direction du Centre Bell afin d’assister à une soirée historique. Sur notre chemin, on a croisé énormément de gens vêtus de rouge et blanc.
Et, à notre arrivée devant le Centre Bell, il y avait facile 2 000 personnes qui participaient à des animations, tout en chantant « Go Habs Go », une bière à la main.

DSC00019

Il est enfin temps de rentrer dans le Centre. Le Canadien a un peu la pression avec sa contre performance de la veille.
Le spectacle peut commencer… L’ambiance d’avant-match était digne d’un vrai show. Il n’y a pas à dire les canadiens savent faire les choses en grand! Je vous laisse apprécier ce moment avec la vidéo ci-dessous (pas de la meilleure qualité, mais les reflex ne sont pas autorisés) :
C’est le moment de l’hymne canadien. J’ai vraiment eu des frissons, car tout le monde chante, et en plus, les paroles apparaissent sur l’écran central pour les plus novices comme nous.

La game peut commencer. C’était une game physique, très engagée, avec du suspense, et à chaque but du Canadien une euphorie incroyable se dégageait.

À la fin du match, en sortant dans les rues, on entendait les gens chanter encore fièrement « Go Habs Go ».
Il reste encore trois games à gagner pour accéder au tour suivant, et pourquoi pas y retourner histoire de rêver encore une fois…

IMG_2142

DSC00020

DSC00023

IMG_2153