Rétrospective 2016

2016 se termine avec encore de belles surprises et de beaux voyages!

35°C degrés, la température du jacuzzi le 1er janvier 2016.
44, le nombre de chambres dans l’hôtel de glace à Québec.
-40°C degrés, la température lors de notre promenade en chien de traineau, en février dernier.
4, le nombre d’aller-retours à New York, pour vous rapporter toujours plus de bonnes adresses.
2, le nombre de mes coups de cœur brunch montréalais, Salmigondis et Hoogan & Beaufort.
10, le nombre d’essais qu’il ma fallu pour réaliser le mouvement parfait en trapèze volant.
2 116, le nombre de kilomètres parcourus pendant notre séjour incroyable au Pérou.
1 715, le nombre de marches à gravir pour arriver sur le site du Machu Picchu.
3 812 mètres, la hauteur du lac Titicaca, le plus haut du monde, que l’on a visité lors de notre voyage au Pérou.
4, le classement mondial du restaurant qu’on a eu la chance de découvrir lors de notre passage à Lima.
1, pour mon coup de cœur culinaire cette année, à Montréal, Le Mousso.

Au total, plus de 22 000 kilomètres parcourus entre terre et mer.

Hâte de voir ce que 2017 nous réserve!

Hoogan et Beaufort, un brunch à découvrir

dsc_0810

dsc_0772

Situé dans le quartier de Rosemont, dans les anciens entrepôts des usines ferroviaires Angus, Hoogan et Beaufort a ouvert ses portes, en décembre 2015. C’est le chef Marc-André Jetté qui est aux commandes, pour faire suite à son expérience au restaurant les 400 Coups.

Lorsque l’on rentre dans ce lieu, on est tout de suite charmé par ce décor industriel, avec la cuisine qui se situe directement en face de nous, d’où l’on peut facilement observer le chef à l’œuvre. C’est un espace très lumineux.

start

Un dimanche matin, nous sommes venus expressément pour tester leur menu pour le brunch.
Lors que l’on découvre ce menu, on a littéralement envie de tout commander.
Le restaurant propose des petites portions à partager, idéales pour une mise en bouche. Pour notre part, nous nous sommes laissés tenter par une focaccia brulée, accompagnée d’une compote maison, d’une mousse au chocolat au lait et d’un beurre de noix, et par des madeleines au sarrasin, avec des pêches grillées et une sauce au mascarpone.

Pour le plat principal, nous avons opté pour un boudin noir, accompagné d’une crème de maïs, des petits lardons, et des noix de pin. Un délice! Les œufs pochés sur un röstie, avec son aigre-doux d’aubergines, nous ont également ravis les papilles. Pour finir, la crêpe au babeurre, bleuets, et miel a aussi été une totale réussite.

dsc_0789

dsc_0800

Le menu des desserts était tellement alléchant que nous nous avons succombé au pudding à la noix de coco, fraise et à l’éclair au chocolat noir abricot. Quand je vous disais que l’on avait littéralement envie de tout prendre, c’était le cas!

Du début à la fin, nous avons pris énormément de plaisir. Chaque assiette était colorée, et les accords étaient très réussis. Un véritable coup de cœur, que je vous recommande sans hésiter!
À noter qu’il y a une piste cyclable qui passe justement devant, donc c’est l’excuse idéale pour allier sport et gourmandise ☺

dessert