La Gaspésie – l’itinéraire parfait pour un road trip en van de 7 jours

 
La Gaspésie tu connais? Cette péninsule située au centre est du Québec est surtout connue pour son célèbre rocher percé, mais elle a aussi beaucoup à offrir. Pour l’histoire, elle fut le berceau du Canada lors du débarquement de Jacques Cartier en 1534.

Dans une optique de pandémie, c’est devenu la destination estivale de l’année pour la majorité des Québécois et je comprends pourquoi.

On a pris la route pour un road trip de 7 jours en Van aménagé avec la compagnie le baroudeur. Étant au début du déconfinement on voulait être au maximum autosuffisant, car on savait que beaucoup d’établissements seraient fermés.

Au programme, nature, fruits de mer et brasserie, en cette période de pandémie la consommation locale est plus qu’importante. Malheureusement on était au début de la saison donc certaines activités et parcs étaient encore fermés comme l’Île Bonaventure ou encore les activités sur la rivière Bonaventure.

Voici un aperçu de ce qu’il ne faut pas louper.

Les parcs Nationaux

Parc National du Bic
Situé dans la région du bas du Saint Laurent, proche de Rimouski. On n’est pas encore en Gaspésie, mais ce parc situé sur la route mérite de s’y attarder. Je vous recommande la randonnée le grand tour. Une promenade entre 2 mondes, d’un côté, des falaises, des plages et des rochers tranchants qu’il faut escalader. De l’autre côté, le fleuve à perte de vue. Bien vérifier les horaires de marées si vous ne voulez pas avoir les pieds mouillés.
Recommandation, la randonnée “le grand tour” – Distance : 8.7km – Durée : 3h

Parc National du Forillon
Située à la pointe de la Gaspésie, la presqu’île de Forillon vaut le détour. Une fois en haut de Belvedere vous en prenez plein les yeux. La vue sur les Appalaches québécoises est à couper le souffle. Au loin, on aperçoit même le rocher percé.
Recommandation entrée secteur nord – Départ au cap Bon Ami, la randonnée “les graves” pour atteindre la pointe Bout du monde et l’ascension au belvédère – Distance : 15k – Durée : 4 à 5h

Parc National de la Gaspésie
La randonnée de prédilection dans ce parc reste le tour du Mont Albert. Malheureusement celui-ci était encore fermé, pour préserver les orignaux en ce début de saison. Sur les recommandations du personnel de la Sepaq, nous avons choisi une randonnée alternative, pour découvrir le mont Olivine et atteindre l’un des paliers du tour du Mont Albert, le seul ouvert. La vue sur les chic chocs est incroyable, avec certains sommets encore enneigés.
Recommandation – Le Mont-Olivine – Distance : 11,4km – Durée : 4h – Une bonne alternative si le Mont Albert est fermé
Le Tour-du-Mont-Albert – Distance : 17,8 km – Durée : 6 à 8h

Parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé
L’Île est fermée jusqu’au 1er juillet pour préserver la faune et flore alors on n’a pas eu la chance de visiter, mais de marée basse, vous pouvez vous promener au pied du rocher Percé, je vous le recommande.

Découverte de la faune locale

En Gaspésie ou encore le long du fleuve, il faut garder un oeil ouvert, car vous pourrez apercevoir de belles choses. Dans le parc de la Gaspésie, vous êtes sur les terres des orignaux, le long du fleuve, les baleines vont vous faire coucou et sur île Bonaventure les fous de bassan ont créé leur royaume.

Découverte de la Gastronomie locale

La Gaspésie possède une multitude de Microbrasseries, il serait dommage de passer à côté (Auval, Pit Caribou par exemple). Tout au long de votre voyage, n’hésitez pas à faire un stop dans l’une d’entre elles pour un take out (avec la pandémie les établissements sont encore fermés) et déguster une bière après une rando ou sur la plage au coucher du soleil.

Coup de coeur pour la Distillerie société secrète qui est située dans une église, leur Gin est complètement fou et rare.

Dans la baie des chaleurs ou encore proche de Gaspé, Le homard et le crabe de neige sont rois. Dans certaines poissonneries il est possible de commander un homard déjà coupé pour faciliter la dégustation, il manque juste la mayonnaise.

Voyager en van

Comme nous avons voyagé en van aménagé, on a une bonne partie du temps fait du camping sauvage. Les applications park4night et iOverlander nous ont été d’une grande aide pour trouver le spot parfait, faire un feu de camp sur la plage et admirer le soleil se coucher.
NB : les municipalités de Gaspé et de Sainte-Anne-des-Monts ont émis un avis pour interdire le camping sauvage donc nous avons choisi l’option Camping face à la mer. Vu l’affluence prévue cette année, réservez au plus vite vos spots.

Au niveau de la location de la van, si vous faites seulement du camping sauvage cela sera votre seule dépense, pas de logement à rajouter en plus. Tout le matériel pour cuisiner est aussi fourni, c’est un gros plus.

Location Dodge Grand Caravan – Le baroudeur
1345$ CAD pour 7 jours (sachant que le prix inclut une tente de toit à 30$ CAD en plus par jour donc la possibilité de voyager à 4)
1135$ CAS sans la tente de toit.

Essence
250$ CAD pour 2500 km parcourus

Kilométrage en plus
200$ CAD (car le prix de base inclut 220 km par jour, on l’a un peu dépassé)

DSC_4425 copy

Si vous faites le tour, je vous recommande de commencer par les terres, Carleton-sur-Mer la baie des chaleurs, Gaspé et de revenir par la route qui longe le fleuve et Sainte-Anne-des-Monts.

Voici une map des points d’intérêt à faire tout au long de votre chemin, bon voyage.

La Cabane à pommes à l’érable, un nouveau concept

Labonté de la pomme - Cabane à Pomme

Arrivé début mars, on tombe dans une saison que j’adore, la saison des sucres. C’est pendant cette période que l’érablière ou l’acériculteur récolte la sève des érables, également appelée eau d’érable. La transformation en sirop d’érable se fait à l’aide d’un système de bouilloires et de cuves où la concentration du sucre s’accroît.

Aujourd’hui on s’en va découvrir un nouveau concept une Cabane à pommes à l’érable.
Située au cœur du verger Labonté de la pomme à Oka dans les Laurentides, celle-ci propose une cabane à sucre réinventée.
Le verger a ouvert ses portes en 2005, et la famille Labonté a voulu créer sur le même concept de la cabane à sucre, mais avec la pomme. Le projet Cabane à pomme est né. Habituellement ouvert de la mi-août à la mi-octobre pendant la période de cueillette, il est possible de lier l’utile à l’agréable en allant cueillir des pommes et par la suite partager un bon repas préparé par leurs soins. Nathalie, la propriétaire, explique qu’il s’agit d’un concept unique au Québec.

Plusieurs années plus tard, l’idée de créer une Cabane à pommes à l’érable a fait son nid.
Depuis maintenant 3 ans, c’est l’un des rendez-vous incontournables. Labonté de la pomme ne cesse d’innover et de s’adapter. Pour la première fois cette année, Labonté de la pomme propose un menu vegan en plus de leur option poisson.
Tout est tourné autour de la pomme et des produits de la ferme ou locaux d’Oka comme le fromage. Le jambon et le bacon sont fumé sur place au bois de pommier, et depuis l’année dernier le sirop d’érable est produit sur place.

Si tu es amateur de sirop d’érable et de pommes, c’est vraiment l’endroit qu’il te faut, on est à mi-chemin entre la cabane traditionnelle et la cabane totalement réinventée.
Tout est délicieux, les gourmands seront totalement charmés.
Et pour terminer l’après-midi, histoire de digérer. Vous pouvez profiter pour faire une petite balade dans le verger. L’endroit est très agréable.

Labonté de la pomme
Réservation obligatoire au 450 479-1111.
Le menu est offert entre 45 et 55 $ pour les adultes et 22,50 $ pour les enfants (de 4 à 11 ans).

Tyrolienne en plein mois d’hiver

Situé à seulement 1h30 de Montréal, Tyroparc propose des activités tout au long de l’année, telles que de la tyrolienne, de la motoneige, de la via ferrata, de la descente en rappel et des randonnées pédestres.

Nous sommes donc allés leur rendre visite en plein mois de février, pour essayer leur Méga Tyrolienne, parmi les plus longues et les plus hautes du Canada.
Imagine, presque 1km de tyrolienne, à pleine vitesse avec une incroyable vue…
Mais, pour se rendre à ce beau point de vue, il faut tout d’abord commencer par une petite promenade en forêt, d’environ 30 à 45 minutes. Une fois arrivés en haut, il y a un tipi avec un feu, qui nous attend pour se réchauffer.

Ce jour là, le vent était avec nous et en prenant une bonne position, on pouvait atteindre les 100 km/h. Malade!!!!
Le départ se fait au milieu des arbres, avec une vue imprenable sur la vallée, une fois au milieu de la tyrolienne. On a vraiment l’impression de voler au-dessus des arbres.

Après avoir fini la plus grande tyrolienne, on enchaîne avec une plus petite, pour se rendre à la fin du parcours. Nous avons fait celle-ci en groupe de 2, car avec le vent il y avait un risque que l’on se retrouver coincés au milieu.

Alors, si vous avez la chance d’aller à Sainte-Agathe-des-Monts, prenez le temps de rendre visite à l’équipe de Tyroparc, qui s’occupera bien de vous. Pour notre part, nous comptons bien y retourner pendant les couleurs de l’automne.

Tyroparc
400 Chemin du Mont Catherine
Sainte-Agathe-des-Monts, QC, J8C 2Z7
(819) 324-2002

On patine au domaine de la Forêt Perdue

dsc_1048

dsc_1021

L’hiver au Canada, on fait du patin! Juste à Montréal, on compte 260 patinoires extérieures, avec quasiment une dans chaque parc.
Mais, dans cet article, je ne vous parle pas d’une simple patinoire, mais d’une forêt, celle du domaine de la Forêt Perdue. Elle est située à seulement 1h30 de Montréal, dans la petite ville de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, juste à coté de Trois-Rivières.

Le domaine offre plus de 15 km de sentier glacé, à travers une forêt de pins. Tout le long du parcours vous pourrez rencontrer des lamas et prendre plein de photos fun avec eux (depuis notre voyage au Pérou, on est tombé en amour avec eux).

Sur place, vous trouverez des traineaux pour les débutants, et vous aurez aussi la possibilité de louer des patins, si vous en avez besoin.
Dépêchez-vous d’en profiter car le sentier est ouvert seulement de décembre à mars.

Une idée de plus pour occuper vos week-ends, cet hiver…

Ma Cabane dans les arbres

Cela vous direz de dormir dans une cabane dans les arbres? J’ai l’adresse qu‘il vous faut.

Située à seulement 1h30 de Montréal dans les laurentides, l’auberge du trappeur propose de vivre une super expérience, dans leur chalets sur pilotis, au milieu des arbres.

Lorsque vous arrivez sur place, un hôte très sympathique vous accueille et met à votre disposition un petit traineau, pour tirer vos affaires et votre bois. Une petite cabane dans les arbres, ça se mérite. L’aventure peut enfin commencer.

Les cabanes sont pleines de charme. C’est l’endroit idéal pour passer un moment romantique, avec sa douce. Les cabanes sont assez spacieuses et se composent d’un balcon, pour profiter des températures plus clémentes. À l’intérieur, on y retrouve un canapé, une cuisine, des toilettes et une douche. Le lit se trouve au niveau de la mezzanine.

Alors, si vous avez envie de sortir de la ville, pour passer un moment ressourçant, vous savez maintenant où aller.

dsc_1252-copy

dsc_1225-copydsc_1314-copy